Une question, une demande particulière ? : 04 32 61 08 86 / 06 30 39 92 32 / maslavitalis@gmail.com
Le souper de noël

Le souper de noël

 

Après le Cacho-fio et avant la messe de minuit, les invités se rassemblent autour de la table, afin de prendre le Gros Souper. La table est dressée sur 3 nappes blanches, mises les unes sur les autres.

 

Trois grosses bougies éclairent la table symbolisant les 3 temps (Passé en souvenir de nos proches décédés, Présent en témoignage de fidélité aux amis et parents, et Futur dans l’espérance des enfants à naître). On dispose aussi 3 écuelles de Blé de la Ste Barbe qui rappellent de nouveau la Sainte Trinité : le père, le fils et le Saint Esprit.

 

Selon la tradition, tous les plats sont disposés sur la table au début du repas ainsi que les desserts. Une autre coutume consiste à sortir un couvert supplémentaire, au cas où une personne devait arriver, « la place du pauvre« .

On décore la table de petits houx à boules rouges (jamais de gui en Provence) et des fameuses roses de Jericho. 

Le gros souper est composé des sept plats représentant les sept douleurs de Marie, lesquels sont disposés dès le début de la soirée sur la table comme pour un buffet, avec les 13 desserts. On disposera également 12 petits pains ainsi qu’un gros, représentant Jésus et ses apôtres. Les plats constituant le gros souper sont universellement austères et principalement composés de légumes et uniquement de poissons. La composition de ces plats diffère d’un lieu à l’autre de la Provence puisqu’ils proviennent de la production personnelle et locale. 

On retrouve souvent dans les plats du gros souper, les escargots, la carde, le céleri, l’anchoïade, la soupe à l’aïl, l’omelette et l’incontournable chou-fleur.

[separator]

[separator]

Voici un exemple de gros souper : soupe aux choux – céleri à l’anchoïade – escargots – soupe de légumes – gratin de morue aux épinards – cardons.

Le repas se termine par les treize desserts, pris au retour de la messe de minuit.

La table ne sera pas desservie, on noue alors les coins pour éloigner les mauvais esprits, mais ainsi les ancêtres, eux, peuvent venir s’y restaurer durant la nuit.

English version


[separator]

After Cacho-fio and before Midnight Mass, the guests gather around the table to take deep sigh. The table is set on three white tablecloths, put on top of each other.

 

Three large candles illuminate the table, symbolizing the three times (past, in memory of our deceased relatives, present as a token of loyalty to friends and relatives, Future in hope of the unborn). It also has 3 bowls of Wheat St Barbara that recall again the Holy Trinity: Father, son and Holy Spirit.

 

According to the tradition, all the dishes are arranged on the table before meals and desserts. Another custom is to get an additional cover, if a person were to happen, « the place of the poor. »

 

The table is decorated with small holly red balls (never mistletoe in Provence) and the famous Rose of Jericho.

 

The big dinner is composed of seven dishes representing the seven sorrows of Mary, to be presented early in the evening on the table as a buffet with 13 desserts. We also have 12 small rolls and a large one representing Jesus and his apostles. The dishes of the big supper are universally stern and composed mainly of vegetables and fish only. The composition of these dishes varies from place to place in Provence because of the production of the locals.

 

We often have in the large dinner plates, snails, chard, celery, anchovy paste, garlic soup, omelette and the inevitable cauliflower.

 

 

An example of a big dinner: cabbage soup – celery with anchovy – snails – vegetable soup – spinach gratin of cod – cardoons.

 

The meal ends with the thirteen desserts eaten after midnight mass.

The table will not be unserved, then we tie the corners to ward off evil spirits, but at least the ancestors can come and eat there at night.

Laisser un commentaire

Fermer le menu